Notre-Dame du Val Info Fevrier 2019

VERSION IMPRIMABLE

IMG_4898.JPG

Edito

Ecoutons nos concitoyens, exprimons nos raisons d’espérer

Nous sommes tous concernés par la crise sociale que vit notre pays. Des débats sont proposés dans de nombreuses communes. Nous sommes tous invités à y participer. A Bussy, ce sera le mardi 20 février, à 18h30 à la salle Maurice Koehl.

Nos évêques ont souhaité que les paroisses organisent aussi des temps d’écoute autour des questions suivantes : « Quel bien commun recherché ensemble pourrait fédérer nos concitoyens et les tourner vers l’avenir ? Quelles raisons d’espérer souhaitez-vous transmettre à vos enfants et petits enfants ? » L’EAP a proposé le dimanche 27 janvier durant la messe de répondre à un bref questionnaire sur nos inquiétudes, nos préoccupations et nos propositions, comme citoyens et comme chrétiens. Avant de terminer un dépouillement et une synthèse, voici quelques points qui se dégagent.

Vous êtes effectivement préoccupés par l’avenir des jeunes, la peur de « les voir grandir dans un monde déchiré ». « Quelle société allons-nous leur laisser ? Une société qui manque d’écoute et qui ne protège plus les plus faibles ? » Vous êtes préoccupés par l’éducation des jeunes : « leur transmettre le respect des règles, le sens du service et de la solidarité, du respect des enseignants. » Mais pour cela il faut donner l’exemple et « apprendre à ne pas nous laisser éblouir par les pièges de la consommation. » Vous êtes aussi préoccupés par le bien commun, qui passe par la justice sociale et fiscale, par la sauvegarde de la planète, par un projet pour l’Europe, par le sens de l’accueil, par exemple « faire découvrir la richesse et la joie du partage avec les migrants. »

A ce propos, nous accueillons depuis plusieurs semaines avec le Secours Catholique des familles syriennes réfugiées politiques qui logent au Samu social de Montévrain, avec des enfants gravement handicapés, ainsi que des demandeurs d’asile qui arrivent à Bussy dans une ancienne résidence hôtelière. Prions pour eux, écoutons-les, écoutons aussi nos concitoyens, pour que des débats actuels puisse grandir une société plus juste et fraternelle.

Père Dominique Fontaine

 

 

______________________________________________________________________________________________________________________

ACTUALITE 

Interview - Partir est-ce mourir un peu ?

Par Patrick Mannier

Laurent et Sylvie Willemse vont quitter la paroisse en avril prochain. En vingt années ces « forces de l’apostolat laïque » ont beaucoup donné, et beaucoup reçu aussi : ils en témoignent aujourd’hui.

IMG_30271.jpg

Patrick Mannier - Quels sont les grands moments que vous avez vécus depuis votre arrivée ?

Laurent Willemse - Quand nous sommes arrivés à Bussy voici presque 20 ans nous avions quitté la province avec nos enfants. J’avais déjà participé à diverses animations paroissiales, et Sylvie et moi-même avions été scouts ; j’ai donc trouvé naturel de rester plongé dans l’animation liturgique et sacramentelle. Tout a commencé à la petite église de Chessy où nous avions trouvé une communauté accueillante et des messes chaleureuses; mais le prêtre de l’époque nous avait orientés vers notre secteur pastoral dont dépendait l’église de Montévrain. C’est ainsi que nous avons rejoint la communauté de Bussy car l’église de Montévrain était fermée pour travaux.

Progressivement tout s’est enchaîné : nos enfants ont intégré le groupe scout de Conches, nous avons lié connaissance avec de nombreuses familles tandis que je participais aux animations eucharistiques avec Laurent Desmidt. Nous avons cheminé avec plusieurs prêtres, à l’époque du père Raymond Guérin puis de Louis Aldaïts. Puis, c’est avec Pierrick Lemaitre que nous avons mis en place le groupe de partage de Montévrain.

PM - Et aujourd’hui ?

LW - Sylvie œuvre au Secours Catholique et assure des permanences d'accueil. Etant à l’EAP depuis quatre ans je suis un peu le porte parole de l’église et du message de nos prêtres sur Montévrain, car la ville est en forte expansion et riche de la plus vieille église du secteur. J’y anime la liturgie le deuxième dimanche de chaque mois avec des amis musiciens, Rémi et Gérard ; l’occasion m’est ici donnée de remercier nos prêtres pour leur attachement à venir à la rencontre de chaque communauté de nos villages et y célébrer l’Eucharistie.

Nous recevons aussi le groupe de proximité chaque mois pour redécouvrir les Ecritures, les commenter et prier ensemble. Enfin depuis trois ans, sollicités par mon ami Rémi, nous animons la messe une fois toutes les cinq semaines à la prison de Fleury Mérogis, là même où officie le Père Pierrick. Chaque célébration nous en dit un peu plus sur cet univers difficile mais où le Christ est à l’œuvre dans les consciences et à travers la générosité et la bienveillance des accompagnateurs.

J’observe avec émerveillement et émotion l’évolution de la communauté, je mesure notre chance d’avoir une église ouverte, dynamique, même s’il y a encore beaucoup à faire… J’apprécie sa mixité, la diversité des communautés qui la composent, issues des quatre coins du monde, voilà une richesse inestimable!

De même, je resterai marqué par les rencontres et les moments de fraternité organisés sur notre secteur pastoral et je suis fier de la qualité relationnelle développée et fortement entretenue avec les autres religions.

PM - Un souvenir marquant ?

LW - Il y a forcément pleins de souvenirs très forts ; mais l’un d’entre-eux me touche spécialement : En l’an 2000, deux ans après notre arrivée, il y a eu la naissance de Simon, né trisomique. Ça a été pour nous une source d’ouverture, sorte de provocation à l’acceptation, puis à la joie, en développant la disponibilité, l’attention aux autres : changer de regard en somme. Par la suite nous avons adhéré à différentes associations, dont « Meuphine » regroupant des parents dont les enfants sont handicapés.

PM - Partir, est-ce mourir… un peu ?

LW - C’est une grande page qui se tourne, dont on retient les moments les plus forts qui nous construisent, beaucoup de gens extraordinaires, des rencontres inoubliables qui nous apprennent aussi que rien ne se fait sans souffrance. Tout nous a disposés à servir l’Eglise. J’en profite pour rendre hommage au père Bruno qui a l’accueil dans son ADN, et au père Dominique à qui nous devons beaucoup.

PM - Un tel départ suppose des relais : comment assurer la continuité ?

LW - En effet, des relais sont en cours de constitution ; c’est le cas pour le groupe « Compagnie » et pour la partie animation des messes à Montévrain. Les talents ne manquent pas avec Isabelle, Gérard, Rémi et la formidable équipe des mamans du caté avec lesquelles nous assurons chaque année une belle veillée de Noêl.

PM - Un message ?

LW - Il faut se donner du recul et une certaine sagesse pour apprécier les dons de Dieu : nos prêtres ont une vie pleine de générosité, qui se manifeste jour après jour. Ils ont aussi la volonté opiniâtre de se donner sans relâche. Prenons soin d’eux, sachons les aider dans cette tâche toujours plus importante. Il me paraît nécessaire de créer une continuité plus formelle et forte avec ceux qui bénéficient des sacrements, notamment de mariage et de baptême, pour que ces gens qui retrouvent l’Eglise à ces moments là intègrent la communauté et reviennent régulièrement. Ne soyons donc pas de simples consommateurs mais de vrais acteurs, chacun selon ses talents ; d’autant que la communauté est riche de compétences, pleine de projets qui prennent corps et s’enchaînent : c’est une vraie chance !

PM - Vos projets ? 

LW - Le retour aux sources familiales nous emmènera en Provence. Pour ma part je vais enrichir et développer mes connaissances en apiculture, cultiver, bricoler, faire du sport avec des amis et des activités en famille avec Simon

Nul doute que nous nous rapprocherons de la paroisse locale, et qui sait, d’autres besoins à découvrir… 

A Laurent, Sylvie et Simon nous souhaitons un heureux départ dans cette perspective nouvelle, et surtout un grand merci pour toute l’œuvre accomplie !

 

 LIVRE Tous des saints ! : Introduction à la vie dévote, par Saint François de Sales, mise en français contemporain. Editions du Cerf - Collection Lexio

Par Patrick Mannier

introduction-a-la-vie-devote-9782204083102_0.jpg

Aujourd’hui nous vous présentons un livre non récent mais au contenu toujours actuel : « Introduction à la vie dévote ». Que voilà en effet un bel ouvrage même s’il date de 1609 ! Pourquoi ? Parce que son auteur, Saint François de Sales, met à notre portée un chemin de sainteté, quel que soit notre âge, notre santé ou notre situation sociale ! Grace aux éditions du Cerf ce grand classique de la littérature spirituelle vient d’être réédité et présenté en français contemporain.

« La dévotion, nous dit l’auteur, doit être différemment exercée par le gentilhomme, l’artisan, le valet, le prince, la veuve, la fille ou la mariée, mais il faut (aussi) adapter la pratique aux forces, aux affaires et aux devoirs de chacun en particulier »

Rechercher la sainteté n’est-il pas le devoir de tout baptisé ? C’est le message constant de l’Eglise : « tout fidèle est appelé à la sainteté » (Redemptoris missio-art 90), tandis que notre pape François nous rappelle récemment que « si nous ne voulons pas sombrer dans une obscure médiocrité, ne recherchons pas une vie confortable car qui veut sauver sa vie la perdra » (Gaudete et exultate- art 90).

L’enjeu est de taille, reconnaissons le car il y va de la vie éternelle de tous et de chacun, perspective face à laquelle les préoccupations de notre vie matérielle - d’un court instant - paraît bien dérisoire ; et pourtant… nous ne savons pas comment commencer, ni comment nous y prendre…

Alors pour nous faire comprendre l’importance majeure de l’enjeu, nous motiver et nous aider à utiliser les moyens d’y parvenir, Saint François de Sales présente un programme simple, méthodique, aux arguments clairement exprimés. Ce n’est pas sans raison que l’Eglise, dès la parution de l’ouvrage en a fait sa doctrine commune.

Pour vous mettre en appétit, voici un aperçu de ce menu hautement spirituel :

Il s’agit dans un premier temps de prendre conscience de sa condition de pécheur, d’augmenter son désir de Dieu et de prendre la résolution de commencer

• Ensuite il faut rechercher la pratique des sacrements (confession et eucharistie principalement), de la prière (oraison) et des vertus,

• Mais notre saint a les pieds bien sur terre car il nous dit comment ces principes trouvent leurs applications dans l’amitié ou la vie sociale,

• Ces conseils sont assortis de nombreuses méditations qui élèvent l’âme et la renforcent.

• Nous apprenons aussi que, toujours selon l’auteur, « il nous faut peu de science mais beaucoup de pratique pour s’engager sur le chemin de la perfection »

St François n‘est pas avare en conseils pour identifier les pièges et nous dire comment bien prier. Il recommande de « vouloir apprendre et étudier » ce qui relève de la foi chrétienne, de savoir écouter, de chercher un guide…

C’est donc vivement que je vous conseille cette saine et sainte lecture pour l’édification mutuelle des croyants que nous sommes, pour que nous devenions des vecteurs et propagateurs d’une foi ferme et éclairée !

 

Merci de vos dons pour l'extension du Centre Pastoral

agrandis.png

Grâce à vos dons en espèces, en chèques ou par internet, la souscription pour 2018 s’est montée à 41 000 euros. Nous avons dépassé les 150 000 euros de dons pour cette souscription démarrée en 2016. C’est le palier que nous avions prévu pour lancer la suite des opérations après le permis de construire.

Nous allons donc lancer les études plus précises avec un maitre d’œuvre pour monter le dossier de consultation des entreprises.

Un grand concert aura lieu le vendredi 22 mars à Notre Dame du Val pour les 20 ans de la consécration de l’église. Il sera animé en première partie par une chorale d’enfants animée par Isabelle Pouchelle (on peut encore inscrire des enfants auprès d’Isabelle au 06 62 62 89 32), puis par l’école de chant « Vocation Spectacle » animée par Stéphanie, la filleule de notre ami Hyacinthe. Il s’agit de vrais professionnels, qui chantent des chansons de variété. Notez la date et invitez vos familles et amis pour cette grande fête, qui sera aussi l’occasion de recueillir des fonds
















 

Sacrement des Malades le dimanche 10 février 2019

Dimanche 10 février 2019, Journée Nationale des malades, handicapés et personnes âgées.

Le sacrement des malades sera donné aux personnes qui le désirent. Il est important de s’y inscrire, la préparation a lieu à 10h juste avant la célébration de 11h à Notre-Dame du Val.

Nous méditerons le texte d’Evangile du jour et présenterons le sacrement.

Sacrement de la vie, de la compassion, il n’est pas le sacrement seulement de l’extrême Onction, mais celui de la vie. La maladie ne va pas guérir, mais l’Esprit de Dieu en Jésus donne la force d’avancer. Merci de le proposer autour de vous à des personnes qui ne peuvent pas se déplacer ou auraient du mal à venir.

 

 

 

 

 

 

 

 

______________________________________________________________________________________________________________________

PAGE des JEUNES PAJ.png

 

POLE BUSSY-LAGNY

 

Pélerinage de pôle à Lourdes et Rocamadour : Une démarche communautaire

Par le Père Bruno

Partir comme Pélerin : De nouveau, un pèlerinage de confiance communautaire de pôle vous est proposé du mercredi 1er mai au dimanche 5 mai 2019.

hotel-roissy-lourdes-proche-de-la-grotte_4.jpg

Des personnes m’ont dit : « Je suis déjà allé à Lourdes ! » « En gros, cela ne me concerne pas ! » Justement, si c’était l’inverse. Votre expérience de Lourdes va profiter aux autres. Et puis notre démarche est communautaire : prendre soin et être attentif les uns aux autres.

Notre ambition : partir avec des personnes pauvres ou des familles dans le besoin ; des personnes durement touchées par la vie !

Nous partirons en car Viabus vers 20h la veille le mardi 30 avril de Notre Dame du Val et voyagerons de nuit pour arriver au petit matin à la Cité Secours Saint Pierre du Secours Catholique à Lourdes avec sac à dos ou valise. Les petits déjeuners et repas se prendront à la Cité Secours Catholique.

Les jeunes et les adultes seront en chambre ou au Camp des jeunes en tente.grotte-de-massabielle.jpg

Chaque jour découvrir la vie de Bernadette, la présence de Marie à Lourdes, aller à la grotte, célébrer chaque jour dans les églises de Lourdes : Sainte Bernadette, Saint Pie X, Cité Secours Saint Pierre, la Grotte. Veillées de profession de foi, la procession du soir …

Un carrefour de 8 personnes de 1h permettra de se retrouver avec la bible et approfondir la vie de Marie ou de Bernadette de Lourdes (amener un Evangile ou la bible).

Marcher sur les chemins du Béout, du Pic du Jer, de Bétharam dans les pas de notre bergère Bernadette (amener des chaussures de marche)

Aider à la grotte nos frères et sœurs malades ou handicapés. Aller aux piscines, prier les chemins de croix du sanctuaire, ramener l’eau sacrée de Lourdes, prier à la grotte avec le Rosaire, aller au Cachot lieu de vie de la famille Soubirous, découvrir la charité des personnes à la Cité Secours, jouer au Camp des jeunes …

vue_de_rocamadour_-_lot_tourisme_-_crt_midi-pyrenees_p._thebault.jpgA Rocamadour le dimanche 5 mai 2019, de 12h à 15h, découvrir un lieu Saint au cœur du Lot et revenir vers 22h à Notre-Dame du Val.

Le prix : 250 euros par personne pour 5 jours (prix réel 280 euros), transport et logement, repas compris !!! Nous aurons à rendre des services communautaires (vaisselle, installation des repas …). Le ou les chèques (en plusieurs fois) seront à l’ordre de ADM Pôle de Bussy-Lagny. Un prix familial sera proposé aux familles (150 euros pour un jeune ou un enfant) le reste étant financé par nos communautés. Une personne qui ne part pas peut aider une personne qui part : des parrainages financiers seront proposés. Merci d’y répondre. 250 places sont réservées ! Ambitieux, oui !

Le mercredi 13 février à Notre Dame du Val, de 20h30 à 22h, présentation spirituelle de la démarche et pratique (finances, hébergement, questions diverses.)

Merci à chacun et chacune d’avoir pris le temps de lire et de s’interroger : Que vais-je laisser de côté entre le 1er et le 5 mai 2019 pour aller à Lourdes et Rocamadour ?

 

Visite des maisons de retraite
Samedi 9 février 2019

Le samedi 9 février 2019, les jeunes et parents de l’Aumônerie vont rendre visite la veille de la journée des malades et handicapés à nos maisons de retraite. 

De 15h à 17h, deux heures pour jouer à un jeu de société, lire un conte, deviser, participer au goûter et vivre si besoin un petit temps prière.

Si vous souhaitez participer, rejoignez les maisons de retraite suivantes : Eleusis à Saint Thibault des Vignes ; Les Jardins de Bussy à Bussy Saint-Georges ; Ephad des Fontenelles à Chanteloup en Brie ; Maison de retraite de Conches. 

Le lendemain relecture de cette mission dès 10h à Notre Dame du Val.

 

 

 

 

 

 

 

 

______________________________________________________________________________________________________________________

VIE PAROISSIALE

Interviews - Y a de la joie dans nos maisons de retraite !

Par le Père Dominique Fontaine

Le dimanche 10 février est la Journée mondiale des malades. Il y aura le sacrement des malades à la messe de Notre Dame du Val. On y parlera aussi de l’Hospitalité de Lourdes. Avec le Service évangélique des malades, des messes sont célébrées plusieurs fois par an dans nos maisons de retraite. Voici des échos des cinq messes qui ont eu lieu à l’occasion de Noël 2018.

Maison de retraite Eleusis

maison%20retraite%20st%20thibault.pngLes chants de Noël sont ancrés dans nos cœurs

Dominique Fontaine : Depuis combien de temps vas-tu à l’EHPAD Eleusis à St Thibault ?

Françoise Thibonnet : Depuis quatre ans déjà. Quand nous sommes arrivés à Bussy, Jeannette de Collégien cherchait quelqu’un pour l’aider. J’ai continué après son départ pour la Guadeloupe. Pour l’instant, je n’ai pas trouvé d’autres personnes pour venir avec moi. Bien sûr, ce n’est pas facile, souvent les gens ne se souviennent pas qu’on est venu les voir 10 minutes avant. En ce moment, c’est la saison où on voit les gens baisser. J’accompagne aussi les familles des résidents. Ils ont besoin de parler, d’exprimer ce qu’ils ressentent.

DF - Qu’est ce qui t’a attirée ?

FT – Je me le demande souvent ! Est-ce que c’est parce que je n’ai pas eu de grand mère ? Auparavant je participais aux blouses roses à l’hôpital. Je vais aussi à Lourdes avec l’hospitalité diocésaine. Quand je lave les malades ou les masse, je ressens fortement la présence du Christ souffrant.

DF – Et la messe de Noël ?

FT – Cette messe a été extraordinaire, grâce aux chants avec Hyacinthe. Ce jour là, les résidents étaient transformés, c’était une atmosphère très spéciale. Habituellement on entend des plaintes et des gémissements. Là il y avait un grand silence entre les chants, une grande paix. Les chants de Noël sont au fond de leur mémoire, même si celle-ci défaille habituellement. Le personnel était là aussi. Il faut vraiment continuer ces messes. Quand le Père Bruno leur a dit : « le Corps du Christ », spontanément ils ont tous ouvert la bouche. Le Christ reste profondément ancré dans leur vie.

Quand je les visite, je dis une prière de bénédiction et on dit le Je vous salue Marie. Souvent ils réclament la communion. Il ne faut pas les en priver.

______________________________________________________________________________________________________________________

 
Résidence la Girandière
PART_15488362537631.jpgNotre petite communauté est connue dans la maison

Dominique Fontaine – Comment as-tu commencé ta présence à la Girandière de Chanteloup ?

Bernadette Austruy – Quand la résidence a ouvert il y a 5 ans, mon amie Graziella venait d’y entrer. Je lui ai porté la communion et d’autres personnes me l’ont demandée aussi. Après son décès, j’ai continué. Depuis 30 ans, je visitais les résidents de la maison de Fontenelle avec Michèle Duvaux. Comme la Girandière est juste à côté de chez moi à Chanteloup, je peux y aller facilement.
 

DF – Pourquoi cette persévérance depuis si longtemps ?

BA – Je n’ai pas connu mes grands parents. Cela m’a manqué. J’aime le contact avec les personnes âgées. Je leur porte la communion toutes les semaines. Peu à peu j’ai rencontré d’autres personnes et une petite communauté chrétienne s’est constituée dans la maison. Elle est connue de la direction et du personnel.

DF – Et la messe de Noël ?

BA – J’ai senti une grande joie chez toutes ces personnes et une grande ferveur. Elles chantaient de bon cœur. Elles ont une grande dévotion à la Vierge Marie. Elles ont apprécié les gâteaux après la messe, cela leur permet de discuter. Elles attendent la prochaine messe.

Ces visites m’apportent beaucoup, on prie ensemble et on porte les soucis de santé et de famille des uns et des autres. Je continue avec entrain et j’ai l’intention de continuer tant que je pourrai.

 

 Y a de la joie dans nos maisons de retraite !

Par Jean Dupuis

Maison de retraite les Jardins de Bussy
maison%20retraite%20Bussy.pngAux Jardins de Bussy.

Noel a été fête trois fois aux « Jardins de Bussy », grâce à Claudette Montagne et son équipe. Début décembre une après midi festive et conviviale a été organisée avec le concours de la mairie. Cadeaux et chocolats n’ont fait que des heureux.

Le 7 décembre une nouvelle après midi, musicale cette fois, a été animée par notre dynamique organiste Hyacinthe venu avec son bel orgue électronique qui vaut à lui seul tout un orchestre. Résidents, familles et membres du personnel en ont profité pour danser et chanter dans la joie. Puis un beau gouter a été servi.

Le 18 décembre ce fut la célébration de Noel. La messe a été célébrée par le père Dominique Il y avait une cinquantaine de pensionnaires de la maison de retraite, et beaucoup d’autres personnes. Tout le monde a pu chanter, grâce à Hyacinthe, et grâce aussi à l’équipe de chant qui accompagne Claudette pendant toutes les célébrations de l’année. Un grand merci à cette équipe !

Aux Cèdres à Conches

C’est le vendredi 21 décembre, que la maison de retraite de Conches a fête Noel. Une crèche avec décor de neige avait été installée dans la salle de restaurant par Catherine Faraut, animatrice.

A côté de la crèche un autel avait été préparé pour la messe. Les personnes âgées, souvent en fauteuil roulant, se sont installées tout autour avec l’aide de soignants et de bénévoles. Elles sont venues en nombre car c’était Noel, et aussi parce que les messes sont très rares à la maison de retraite. La messe célébrée par le père Bruno a permis de chanter les cantiques traditionnels, et aussi de vivre un moment précieux grâce à l’Eucharistie : Jésus venait visiter chaque personne chez elle, il rompait leur solitude.

P1140381.JPG

Après la messe un excellent gouter a été offert par la maison de retraite. Catherine avait dressé une belle table garnie de pâtisseries et de bonnes choses à l’intention de chacune et de chacun. Ce moment de convivialité et de fraternité prolongeait bien la messe. C’était Noel.

A Fontenelle à Chanteloup

La maison de retraite de Fontenelle est régulièrement visitée, un jeudi par mois, par une équipe de bénévoles qui rencontrent les pensionnaires, organisent avec eux des moments de détente, et animent des temps de prière. Elles sont bien connues, on les appelle les dames du jeudi, ou les dames de l’église. Pour Noel elles ont monté une crèche dans le salon de l’établissement où le personnel avait déjà installé plusieurs sapins. Le mercredi 19 décembre le père Bruno est venu célébrer la messe de la Nativité, joyeuse et festive.

Après la messe tous ont chanté avec beaucoup d’entrain des airs de Noel. Une pensionnaire, Evelyne, a chanté deux chants à Marie mère de Jésus qui ont eu beaucoup de succès. Puis un beau gouter a été offert par l’établissement. Une petite carte confectionnée par les bénévoles a été remise à tous les pensionnaires pour garder le souvenir de cette belle journée de fête.

 

Célébration œcuménique de la Semaine de prière pour l’unité des chrétien

Comme un rituel bien rôdé, notre célébration œcuménique s’est tenue le 24 Janvier à Bussy St Martin. Elle regroupait protestants et catholiques, nos amis orthodoxes n’ayant pu y participer.

Le père Dominique, en introduction, n’a pas manqué de rappeler que « nous sommes en communion avec les églises d’Indonésie qui soulignent des situations récurrentes d’injustice dans leur pays provoquant divisions et conflits. En priant ensemble, il nous est rappelé que, comme membres du corps du Christ, nous sommes appelés à rechercher et à incarner la justice. Notre unité dans le Christ nous rend capables de prendre part au combat pour la justice et la paix. »

Dans sa prédication, Annie, pasteur de l’église protestante unie de France, a insisté sur la justice qui implique une nécessaire solidarité inspirée par l’Esprit.»

Au cœur de la célébration, il y a eu l’engagement pour la justice, la miséricorde et l’unité.

La joie de prier ensemble s'est exprimée par la chaleur des chants et le verre de l'amitié à l'issus de la soirée.

 

______________________________________________________________________________________________________________________

AGENDA

 

Pensez-y !hotel-roissy-lourdes-proche-de-la-grotte_4.jpg

Mercredi 13 février

Préparation du pélerinage de pôle
à Lourdes et à Rocamadour
à 20 h 30 à NDV.

 

Mardi 5 Février
Nouvel An Asiatique
à 11h45 à la Pagode Fo Guang Shan

Mercredi 6 février
Assemblée générale de l'esplanade des religions,
à 20h30 à la Pagode Fo Guang Shan

Jeudi 7 février
Réunion Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens (EDC)
à 20h30

Vendredi 8 février
Réunion des catéchumènes adultes avec l'Evêque
à 20h30 à NDV 

Samedi 9 février
Les jeunes de l'aumonerie vont visiter les maisons de retraite
de 15h à 17h

Dimanche 10 février
Préparation du sacrement des malades
de 10h à 11h

KT DIMANCHE pour les enfants
à 10h

Mardi 12 février
Equipe de proximité de collégien
à l'église de Collégien

Mercredi 13 février
Présentation du pélerinage de pôle à Lourdes du 1er mai
à 20h30 à NDV

Samedi 16 février
Préparation du pèlerinage des 6èmes 5èmes à Lisieux en mai
à 10h à NDV

Dimanche 17 février
KT DIMANCHE POUR LES CE2 CM1 CM2
à 9H45 à NDV

Mercredi 20 février
Grand débat organisé par la Mairie
à 18h30 salle Maurice Koehl

Equipe de proximité de Ferrières
à 20h30 à l'église de Ferrières

Jeudi 21 février
Equipe de proximité de Montévrain
à 20h30 chez Laurent et Sylvie Willemse

Mercredi 6 mars
Atelier prière, jeûne et parole de Dieu
avant la messe des Cendres à 20h

(apporter vos buis à brûler)

 

HORAIRES DES MESSES

Les messes en semaine :

Mardi et jeudi 19 h 00 N.D. du Val
Mercredi 18 h 30 N.D. du Val

Chaque vendredi à 12h
En période scolaire :
Centre Scolaire Maurice Rondeau

Hors période scolaire :
Oratoire Notre Dame du Val

Adoration eucharistique:
Jeudi 19 h 30 N.D. du Val
Vendredi 15 h N.D. du Val

FEVRIER

Samedi 2
18 h 30 Guermantes

Dimanche 3
9 h 30 Chanteloup
11 h 30 N.D. du Val

Samedi 9
18 h 30 Saint-Thibault
Journée mondiale des malades

Dimanche 10
9 h 30 Montévrain
11 h 00 N.D. du Val
Sacrement des malades/Aumônerie

Samedi 16
18 h 30 NDV

Dimanche 17
9 h 30 Collégien
11 h 00 N.D. du Val
KT Dimanche

Samedi 23
18 h 30 Bussy Saint Martin

Dimanche 24
9 h 30 Ferrières-en-Brie
11 h 00 N.D. du Val

MARS

Samedi 2
18 h 30 Guermantes

Dimanche 3
9 h 30 Chanteloup
11 h 00 N.D. du Val

Mercredi des Cendres
Mercredi 6
20 h 00 N.D. du Val

Samedi 9
18 h 30 Saint-Thibault

Dimanche 10
9 h 30 Montévrain
11 h 00 N.D. du Val

______________________________________________________________________________________________________________________

Un temps pour prier
 

ÔP1130753%20NDV.JPG Père Miséricordieux,
toi qui nous appelles à vivre la vie
comme un chemin vers toi,
aide-nous à regarder le passé avec gratitude,
à assumer le présent avec courage,
et à construire le futur avec espérance.

Seigneur Jésus, notre ami et notre frère,
merci pour ton regard d’amour.
Fais que nous sachions écouter ta voix
qui résonne dans nos cœurs avec la force
et la lumière de l’Esprit Saint.

Fais-nous la grâce d’être une Église en sortie,
qui annonce avec une foi vive
et un visage jeune la joie de l’Évangile,
pour travailler à la construction
d’une société plus juste et fraternelle
comme nous la rêvons.

Nous te prions pour le Pape et les évêques,
pour les prêtres et les diacres;
pour la vie consacrée et les volontaires,
pour les jeunes et tous les participants
aux Journées Mondiales de la Jeunesse
au Panama.

Sainte Marie La Antigua,
Patronne de Panama,
fais que nous puissions vivre et prier
avec la même générosité qui fut la tienne:
« Voici la servante du Seigneur,
que tout m’advienne selon ta parole ».

Amen.

 

Cette prière a été proposée
à l’occasion des JMJ

au Panama en janvier.
Nous pouvons la dire en pensant à tous nos jeunes.

 

   ___________________________________________ 

 "Je suis le chemin, la vérité et la vie,

personne ne va vers le Père

sans passer par moi"

 (Jean 14,6)

____________________________________________